lundi, 17 novembre 2014 11:16

Focus : le module Analytics d'Openbravo

En juillet 2014, Openbravo annonce le lancement d'un module de repporting intégré directement dans la plateforme. En plus d'une série de rapports pré-configurés pour chaque plateforme, Openbravo offre la possibilité de créer des rapports personnalisés et de les mettre à la disposition des utilisateurs de l'application. Quelques explications:

Basé sur la construction d'un cube OLAP à partir du dictionnaire applicatif d'Openbravo, le module analytics permet de visualiser et de croiser les données des utilisateurs de l'application pour en extraire des informations analytiques pertinentes.
Openbravo s'appuie sur une technologie externe appelée Saiku pour afficher les informations analytiques, que se soit dans une fenêtre dédiée ou dans d'autres fenêtres mises en oeuvre dans différents modules.

Analytics est une solution complète et un outil très puissant. Pour l'utilisateur final, il est très intuitif et facile à utiliser. Mais il cache aussi une très grande complexité qui doit être bien comprise avant de se lancer dans des actions avancées. Donc, en fonction de son niveau de complexité, trois niveaux de rôles différents peuvent être définis:

  • l'Utilisateur Final. L'Utilisateur Final n'aura accès qu'aux résultats finaux. Avec la fenêtre de Rapports Multi-Dimensionnels il est possible de voir uniquement les résultats et donc la plupart des options Analytics, telle que la possibilité d'explorer les dimensions, exporter le rapport, afficher les graphiques...
  • le Consultant. Le rôle consultant génère les résultats pour l'utilisateur, et donc ce rôle doit avoir accès à la fenêtre OB Analytics pour créer des rapports analytiques. En conséquence, une bonne connaissance des fonctionnalités Openbravo et une expérience des rapports Analytiques sont requises. Ce rôle pourra personnaliser le Rapport afin d'améliorer les performances. Dans le cas contraire, des problèmes de performance pourront survenir.
  • le Développeur. Le développeur construit les Cubes dans la fenêtre de Définition de Cube. Une connaissance approfondie d'Openbravo est requise pour ce rôle, autant fonctionnelle que technique. Une Cube mal conçu peut conduire à de gros problèmes de performance et, même pire, à de mauvais résultats, qu'un utilisateur final peut considérer comme corrects.

Sans être un module d'analyse décisionnelle, Analytics apporte une véritable solution de création et génération de rapports et graphiques qui permettent de traiter et d'analyser toutes les données de l'entreprise.

Analytics en images:

 
 

Avec un peu moins de 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel au compteur en France, l'open source a plus de poids qu'on ne l'imagine. Florent Zara, président de l'Open world forum, un congrès réunissant à Paris les 30 et 31 octobre les acteurs du secteur, décrit ce géant économique insoupçonné.

Avec 400 sociétés "pure-player" regroupées en clusters, 40 000 emplois répartis dans différentes entreprises de l'IT et un impact économique direct estimé à 4 milliards d'euros de chiffre d’affaires, l'open source français est un géant méconnu.
Les 400 "pure-players" sont majoritairement des PME et des TPE innovantes. Elles ne constituent toutefois qu'une fraction des emplois et du chiffre d'affaires de l'open source en France. L'essentiel du poids économique se trouve en effet chez les entreprises de services numériques (ESN, ex-SSII), qui disposent de compétences internes sur les technologies libres et open source Elles ont parfois même un pôle dédié, et ont souvent monté des offres de services en utilisant des briques open source.

Mixer les technologies propriétaires et open source

Vu de l'extérieur, l'écosystème libre et open source français peut sembler difficilement lisible. Il s'est pourtant structuré naturellement, avec des zones d'interventions où chaque typologie d'acteurs complète le marché des autres. L'innovation technologique se retrouve chez les éditeurs de logiciels open source, qui vont produire du code et chercher à le valoriser avec du service.
L'innovation d'usages sera généralement adressée par les sociétés de services en open source. Sur des projets allant de plusieurs dizaines à quelques centaines de milliers d'euros, elles vont explorer et valider des cas clients, parfois disruptifs, avec des technologies libres de pointe. Les ESN importantes, déjà référencées chez les grands donneurs d'ordres, se concentrent plutôt sur de gros projets d'intégration qui mixent souvent des technologies propriétaires et open source.

Les industriels participent

En dehors de cet écosystème, il faut ajouter les projets adressés par les industriels eux-mêmes, pour leurs propres besoins. Quel que soit leur secteur d'activité, pratiquement toutes les grandes entreprises industrielles utilisent de l'open source, qui se révèle parfois majeur pour leur fonctionnement. Elles bénéficient ainsi de briques logicielles pertinentes à un coût optimal.
Une grande partie de ces entreprises sont impliquées dans un ou plusieurs projets open source. Il n'est plus étonnant de retrouver des avionneurs, des opérateurs de télécommunication, des entreprises du BTP, ou des laboratoires pharmaceutiques comme contributeurs dans des projets libres et open source, auxquels ils apportent leur vision industrielle
L'impact économique de l'open source en France, réel et structurant, est une masse mouvante en forte croissance, qui s'avère difficile à mesurer avec précision tant ces technologies sont la colonne vertébrale numérique de nos entreprises.

Lire l'article sur le site usine-digitale.fr

Source: usine-digitale.fr

mercredi, 09 juillet 2014 17:49

EquipMag 2014

Phidias et Openbravo ont le plaisir de vous informer de leur présence au Salon EQUIPMAG sur le stand P81 du 16 au 18 septembre 2014 à Paris, Porte de Versailles, pour lequel nous vous proposons des invitations.

Avec près de 500 exposants et plus de 20 000 visiteurs attendus, EquiMag est le salon référence du monde du Retail.

 

La multiplication des nouveaux canaux, l'e-commerce, les réseaux sociaux..., ont transformé la relation point de vente / shopper. Omni connecté, le consommateur a le choix, le loisir et le temps de comparer, de s'informer, d'acheter 24h/24, de n'importe où. Aujourd'hui, face à ce nouvel environnement et aux contacts virtuels via Internet, il veut être surpris par une expérience en magasin différente, et recherche des points de vente étonnants dans leurs concepts, riches en émotions, où ses attentes de services peuvent être exaucées et où les partis-pris s'affirment.

Comme en 2010 et en 2012, Phidias sera présent pour présenter les solutions Openbravo POS et ERP.

Contactez-nous pour recevoir votre invitation gratuite au salon EquipMag 2014.

jeudi, 26 juillet 2012 08:45

Lancement officiel d'Openbravo Web POS

Après plusieurs mois de développement, Openbravo annonce officiellement la sortie de sa nouvelle solution pour les points de vente : Web POS

La solution "Openbravo for retail" est une réelle avancée technologique pour le secteur de la vente au détail avec toutes les fonctionnalités d'Openbravo 3 et complété par le module Web POS, une solution d'encaissement full-web.

 

Selon Paolo Juvara, PDG d'Openbravo "Le secteur de la vente en boutique subit une grande transformation avec l'apparition des nouvelles technologies tel que les appareils mobiles qui révolutionnent les méthodes de vente. Les solutions traditionnelles ne peuvent répondre à ces nouveaux besoins du fait de leur rigidité et demandent un travail considérable pour s'adapter. Openbravo for Retail est une solution complète et évolutive, développée pour ces nouveaux besoins à un prix abordable qui offre des possibilités de ventes multi-canaux pour des entreprises de toutes tailles".

 

La démonstration en ligne est accessible directement sur le site d'Openbravo: Demo Web POS

 

Pour célébrer le lancement de Web POS, Openbravo annonce une offre exceptionnelle de 2 pour 1 ! Pour toute souscription d'un an à la version "Openbravo for Retail" avant le 30 septembre 2012, Openbravo propose une année de souscription supplémentaire gratuite. Visitez-vous sur le site www.openbravo.compour plus de détails sur cette offre.

 

Lire l'article sur le site d'Openbravo

PHIDIAS devient Partenaire GOLD Openbravo et rejoint ainsi le cercle des 16 plus importants intégrateurs mondiaux de solution Openbravo.

Cette distinction est attribuée par Openbravo selon deux critères de sélection: Le nombre de consultant certifiés (technique et fonctionnel) et le nombre de solution implémentée en production chez les clients des partenaires.

PHIDIAS à l’immense satisfaction de s'être vu décerné cette distinction.

" Cela représente pour nous une certaine reconnaissance de la qualité de notre équipe consultante ainsi que du travail accompli jusqu'ici, commente Jean-Marie MICALLEF, co-gérant Phidias, mais aussi de la confiance que nos clients accordent à Phidias et aux solutions Openbravo", conscient que l'obtention de cette distinction n'est pas un but en soit mais plutôt un nouvel élan.

Voir la liste des partenaires sur le site d'Openbravo

Les ERP open source offrent la flexibilité nécessaire aux PME pour leur développement.

Les limites du modèle ERP classique

Les ERP traditionnels ou en mode SaaS sont de plus en plus préconfigurés. Cette standardisation ne peut convenir à toutes les sociétés. C’est pourquoi les entreprises qui se diversifient consultent davantage des ERP open source. C’est le cas des éditions Lavoisier qui cumulent plusieurs métiers, et qui ont trouvé avec l’ERP open source Compiere une réponse unique à l’ensemble de leurs activités.

En quoi un ERP open source est flexible ?

Les entreprises associent souvent à tort l’open source à la gratuité. « Open Source » signifie que le code source de l’ERP est accessible et peut être modifié à tout moment. Pour une entreprise c’est l’assurance que quelle que soit l’évolution de son marché, elle pourra adapter son système d’informations pour y répondre, et ce sans attendre la sortie d’une nouvelle version du logiciel. Cette immédiateté offre un avantage compétitif.

L’agilité sous toutes ses formes

Chaque entreprise a sa propre définition de l’agilité. Pour une entreprise avec une forte embauche de bénévoles, agilité rimera avec la simplification d’écrans pour que les utilisateurs se familiarisent plus rapidement et à moindre frais avec l’ERP. C’est le cas du Secours Catholique où le choix d’un ERP open source leur a permis de disposer d’écrans simplifiés et d’une navigation sur mesure pour faciliter le recrutement de ses 65.000 bénévoles.

Les ERP open source au service des nouveaux modes de consommation

Etre agile, c’est être à l’écoute de son marché. En soi l’open source est totalement en phase avec l’évolution des modes de consommation de l’industrie du logiciel. Un gage de pérennité et d’innovation !

lundi, 07 janvier 2013 10:33

L'informatique au coeur de la croissance

Les entreprises française placent l'informatique au cœur de leur stratégie de croissance

EMC vient de publier les résultats de son enquête sur la transformation des environnements informatiques des entreprises françaises, selon lesquels 45 % des sociétés de l'hexagone opéreront une transformation dans les 12 prochains mois. Près d'une entreprise interrogée sur deux considère que sa priorité est de développer de nouveaux modèles de développement business. Deux sociétés sur cinq transformeront leurs services informatiques dans les 12 prochains mois. 72 % des entreprises alignent leur stratégie informatique sur leurs objectifs commerciaux. Elles sont aussi sept sur dix à estimer que leur département informatique possède les compétences et connaissances requises pour mener à bien leurs objectifs informatiques.

Selon l'étude a été menée à l'occasion de l'EMC Forum de Paris, le 15 novembre 2012, auprès de 761 cadres et dirigeants opérationnels et informatiques, architectes techniques, data scientists et administrateurs de systèmes de stockage/d'infrastructure d'entreprises françaises, 45 % des entreprises opèreront une transformation d'ici l'année prochaine. Leurs principaux objectifs consistent à développer de nouvelles stratégies et « Routes to market » (44 %), gagner en rentabilité (38 %) et concevoir de nouvelles solutions/de nouveaux produits (34 %).

Les transformations envisagées semblent se concentrer sur la réduction des coûts, mais aussi à stimuler activement la croissance. Cette conclusion transparaît également dans les différentes approches privilégiées par les entreprises. 2 sociétés sur 5 déclarent avoir amorcé une transformation de leur service informatique ou prévoient de le faire dans les 12 prochains mois, avec en priorité le stockage/la gestion des données (53 %), le Cloud Computing (47 %), l'optimisation de la fiabilité des systèmes, l'évolutivité et la performance (36 %), la sauvegarde et la restauration des données (35 %) et enfin, la sécurité des données (30 %).

Les entreprises attendent des technologies informatiques qu'elles les aident à réaliser leurs objectifs commerciaux. En effet, plus des 2/3 des sociétés interrogées ont directement aligné leur stratégie informatique sur leurs objectifs commerciaux. L'informatique serait ainsi désormais perçue, non plus comme un poste de dépenses, mais comme un vecteur de croissance.

Lire l'article sur le site infoDSI.com

Source: infoDSI.com

lundi, 13 février 2017 10:16

Focus sur : le Mobile Warehouse d'Openbravo

Dans le prolongement de sa solution d'encaissement mobile WebPOS, Openbravo propose aux utilisateurs de la solution Openbravo Commerce, une extension pour la gestion des stocks sur terminal mobile. Voici un bref aperçu de ce module:

Une ergonomie unique

Basé sur la meme interface que la solution d'encaissement WebPOS, le module Mobile Warehouse permet de réaliser la plupart des opérations sur le stock en magasins.
A partir d’une seule application Web et en fonction de leurs droits et de leur rôles, les utilisateurs auront la possibilité de realiser des mouvements de stock inter-magasins, de preparer de commandes (Picking), faire des demandes d'approvisionnement et saisir des inventaires.

Transfert de marchandises et préparation de commandes

Ayant comme objectif principal la simplicité, l'interface est reduite au strict minimum pour permetre une utilisation sur un téléphone mobile. Les fonctionalités sont accessibles directement après avoir saisi un identifiant est un mot de passe déterminant le rôle et les menus disponibles.
Les données affichées proviennent directement du back-office en fonction de processus manuels ou automatisés (click & collect et picking list).

Inventaires et demandes de réapprovisionnements

Le mobile warehouse offre la possibilité de preparer des commandes "centrales" ou "fournisseurs" de manière rapide et intuitive. La commande est alors synchronisée dans le back-office et il suffira de la valider pour transformer la demande en commande ferme.
Les inventaires sont réalisés sur la meme interface facilitant ainsi l'appropriation de l'outil par les utilisateurs.

 

Le module Mobile Warehouse d'Openbravo ne doit pas être considéré comme un WMS (warehouse management solution) mais comme une solution avancée de gestion de stock en magasin.
Simple et efficace, ce module vous permettra d'augmenter la visibilité et la précision des stocks de tous vos magasins en temps réel et ainsi, vous permettra de répondre habilement aux nouveaux défis qu'impose le cross-canal.

 

Openbravo, éditeur mondial de logiciels dans le secteur de la distribution a élargi son offre Cloud dédiées aux retailers, en incluant de nouvelles fonctionnalités de gestion avancée de leur chaîne d’approvisionnement qui seront désormais disponibles sur les appareils mobiles.

Avec cette nouveauté, Openbravo améliore la couverture fonctionnelle de sa Commerce Suite pour les professionnels de la distribution ayant un vaste réseau de magasins et d’entrepôts, souvent combiné avec un canal de e-commerce et qui nécessitent une gestion complexe de leur chaîne d’approvisionnement. Ces évolutions tirent profit des avantages des technologies mobiles et Cloud, améliorant ainsi la rapidité et l’efficacité des opérations.

Selon Marco de Vries, Conseiller Délégué d’Openbravo, "la gestion de la chaîne d’approvisionnements représente plus que jamais une fonction stratégique fondamentale pour les Retailers. De ce fait, nous avons augmenté et perfectionné les capacités de la Commerce Suite, afin de permettre aux Retailers de gérer de manière efficace leur chaîne d’approvisionnement, sur une solution unique, mobile sur le Cloud".

Les nouvelles capacités comprennent la simplification de l’utilisation et le support de ces fonctionnalités depuis les appareils mobiles. Les prévisions de vente et la planification de l’inventaire, la gestion avancée des entrepôts et de la logistique, se sont ajoutées aux fonctionnalités déjà disponibles dans des domaines tels que la gestion des stocks, des achats et la fabrication, offrant aux Retailers une suite complète pour maitriser leur chaine d’approvisionnement depuis le Cloud.

Selon Maarten Tromp, Directeur de Gestion de Produits de la société, "L’omnicanal est, au jour d’aujourd’hui, un objectif pour de nombreuses entreprises, principalement dans le secteur la distribution, il est impossible de le réaliser sans une gestion avancée de la chaîne d’approvisionnement. Un partenaire comme Openbravo permet de passer cette étape avec une solution que se démarque clairement des autres offres sur le marché".

En plus d’une infrastructure préconfigurée disponible dès maintenant sur le Cloud, la Commerce Suite intègre des options plus avancées avec des scénarios multi-server ou de haute disponibilité qui offrent une plus grande flexibilité.

En bref, une nouvelle offre avec plus de variétés de produits et qui appuie sa position comme solution de référence pour les commerces de détail. Avec ce développement, la société a pour objectif de renforcer davantage son processus d'expansion mondiale (déjà présente sur les marchés tels que la France, l'Inde et le Mexique) et le marché espagnol en particulier. Des entreprises internationales comme Decathlon pour son expansion en Inde, ou espagnoles comme Depique, Patadon, Deporvillage, Bassols, Ranking ou Sivasdescalzo font déjà confiance dans la Commerce Suite d’ Openbravo.